Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Bruno

11avril 2015-La route de PBP repasse par Flins

15 Avril 2015 , Rédigé par Bruno Publié dans #saison 2015

Le thème du mois de mars était celui des BRM 200 et maintenant que le mois d'avril est arrivé les 300 deviennent d'actualité.

Et pour cette année c'est celui de Flins qui a été choisi. Je n'avais pas fait l'édition précédente car j'avais choisi Longjumeau qui se déroulait le même jour donc j'y reviens avec plaisir après avoir fait les 2 premières éditions.

Le parcours n'a pas changé et il n'est pas trop difficile sur le papier. Mais si sur le papier c'est globalement plat avec une traversée du nord de la Beauce le matin et une autre plaine l'après midi cela peut vite se compliquer comme les 2 premières fois avec un vent plus que redoutable sur le retour.

Et d'après la météo le retour devrait être plus facile cette année car le vent est annoncé dans l'autre sens. On devrait l'avoir défavorable le matin mais  comme en général il n'est pas trop matinal je ne m'inquiète pas trop. 

Cette fois ci je vise mieux au niveau du temps de circulation que pour le dernier 200 et j'arrive à peu près à l'heure que je m'étais fixé. 4h15 pour un départ à 5h00. 

En partant à 5h00 je laisse un peu d'avance à Cricri qui est de service sur le 300 de Bourg.

Cette année le parcours sera quand même un peu plus long car le local de départ a changé et il faut faire 200 à300m de plus depuis le parking. Et il faudra aussi les faire au retour donc je ne vais pas pouvoir comparer efficacement le temps global :)

Vérification de l'éclairage et du gilet et je peux récupérer ma carte de route. Et je suis déjà obligé de rallonger en faisant un aller/retour au parking car j'ai oublié les papiers et tous les billets  présents dans le portefeuille.

On retrouve les habitués (l'équipe de Flins, Yvon et Fifi, Sev et Didier) quelques rubans blancs (Hervé) et des normands d'evreux chez qui j'avais fait un brevet de grimpeur il y a 2 semaines. C'est pas de la montagne mais 90km avec une dizaine de coups de culs de 1 à 2km. Le plus dur pour moi était d'arriver à suivre sur le plat entre 2 côtes surtout au début en étant froid.

Départ à 5h00 avec Sev dont je vais avoir la garde une bonne partie de la journée et qui s'élance pour son premier 300.

Et dès le départ on n'est pas tout seuls car ce cher eole n'a pas fait la grâce matinée et il est déjà levé et dans le sens prévu par la météo donc on l'aura défavorable jusqu'au deuxième contrôle situé au km142 :)

Même départ que sur le 200 et cette fois si Sev passe beaucoup mieux la cote de Maule. On l'avait attaqué à un groupe d'une dizaine et elle va en lacher la moitié. Un peu après son GPS de blonde va contaminer le mien car au moment où je sais qu'il faut tourner à gauche il m'indique tout droit avec la trace du retour.

Et ensuite une fois sur la bonne route il ne voit plus de trace. En fait j'aurai du couper le parcours en 2 car 300km cela fait un peu trop pour lui et il tronque en ne gardant que les derniers km. Du coup il me manquera les 60premiers mais connaissant le parcours cela ne me gène pas trop.

Quelques petits coups de cul sur les 60 premiers kms ou on se fera doubler par Hervé, Yvon et ensuite un gros peloton avec Fifi. Hervé et Yvon vont attraper les roues mais on n'y va pas avec Sev car c'est un peu trop rapide. Ensuite à chaque fois qu'un groupe nous doublera il y aura un petit talus et comme sev n'est pas encore opérationnelle en côte on va rester tout seuls.

Je me dis intérieurement que si on peu arriver à Gallardon avant le groupe de flins on pourra peut être les accrocher. Car  c'est à partir de là que les bosses s'arrêtent.

Nous y voila et j'ai encore loupé le cadrage de la moitié de tour restant debout mais emporté par notre vitesse c'était pas facile de viser.

C'est à peu près par ici que les Flinnois m'avaient ratrapé la première année. En tant qu'organisateurs ils partent environ 1/2 après pour attendre les retardataires.

Pour le moment ils ne sont pas là et on continue tous les 2 dans la plaine à la rencontre du vent.

Antonin nous rattapera un peu plus loin mais on ne pourra pas profiter de son aspiration plus de 500m car il a l'air pressé. Il a rdv chez le coiffeur en fin d'apm :)

Pour ma part j'ai pris mes précautions en me coupant les cheveux la semaine précédente, ils commençaient à être très long en frolant les 8mm, donc je n'ai pas de contrainte horaire pour rentrer. De toute façon on a payé jusqu'à 1h00 donc autant en profiter :)

On approche du premier contrôle mais ce n'est pas ce village là.

Vous remarquerez sur la photo le relief parfaitement adapté  un vent de face.

Vous remarquerez aussi une bande noire en bas à droite mais c'est le cache de l'appareil qui ne veut pas s'ouvrir correctement. Il me faudra quelques photos pour m'en apercevoir avant de prendre des mesures pour corriger cela.

On arrive à Sours pour le premier contrôle et avec tout le monde qui nous a doublé j'ai peur qu'ils aient dévalisé la boulangerie. Je m'étais fait avoir lors de la dernière édition où le premier groupe avait profité de l'ouverture de la boulangerie.

Cette fois ci tout va bien et tous les rayons sont remplis. J'échange donc un coup de tampon contre un pain aux raisins et ce n'est pas n'importe quoi car il doit faire plus de 20cm de diamètre. Je repars avec mon butin pour manger dehors alors que le groupe de Flins arrive. J'ai tout juste le temps de finir que Sev veut déjà repartir donc j'obtempère et on continue notre remontée au vent.

Comme vous le voyez sur la photo suivante on passe tout près de Chartres.

 

Pour ceux qui n'auraient pas bien vu à peu près au milieu de la photo on voit la Cathédrale de chartres.

Les kms avancent pas bien vite avec ce vent et en plus Sev ne relaie pas. En fait je ne m'apercois que maintenant en écrivant le cr que j'ai du oublier de lui demander. Peut être que sur un malentendu elle aurait pu passer devant et j'aurai pu un peu m'abriter :)

Vers le km 100, donc près de 20km après le contrôle, on va enfin se faire rattraper par le groupe de Flins et voyant qu'on ne va pas bien vite ils vont ralentir pour nous permettre de prendre les roues. Un grand merci à eux car je commençais à trouver le temps long avec ce vent de face et il restait environ 45km jusqu'au contrôle suivant marquant le changement de direction.

Je vais commencer par récupérer un peu et quand un peu plus tard j'ai voulu me rapprocher de la tête pour aider un peu je n'ai quasiment pas pu atteindre la tête du groupe. J'ai failli le faire et un faux plat plus pentu m'a fait reculer d'un cran et à chaque faux plat ca recommençais. Et plus on avançait moins cela allait. J'ai vu arriver le coup de bambou de loin avec un peu d'hypoglycemie (là il va vraiment falloir que je me force à manger avant de partir) une envie de dormir (le levé à 3h doit y être pour quelque chose) et les forces qui disparaissent petit à petit. J'ai enfourné un peu plus de barre et un gel et j'ai serré les dents en attendant que cela revienne mais je sais que dans ce cas là il faut bien 20km avant de retrouver la pleine forme. Je recule de plus en plus et je commence à avoir du mal à tenir les roues. En tant normal j'aurai laissé partir le groupe mais vu le vent je me suis dit que cela risquait d'être pire et j'ai attendu le contrôle en comptant les kms.

10, 9, 8, 7 6, 5, 4 , 3et 1/2, 3, 2 et /2, 2, ...

Nous y voila enfin et alors que de gros groupes se sont arrêtés au premier bar notre groupe continue car en connaisseurs tout le monde sait que la boulangerie nous attend un peu plus haut.

Par contre il n'y a rien qui me tente dans la boulangerie donc je ressors et je sors le sandwich et le coca de la sacoche.

pause repas

Tout le monde souffle un peu et est content d'en avoir fini avec le vent qui va maintenant passer de 3/4 face à 3/4 dos.

On repart en suivant la trace dans le sens interdit (mais on fait quand même attention) et à un moment j'entend comme un cri derrière moi.

JE VAIS TOMBER !!!!

Sev s'est fait une petite frayeur en faisant un travers devant une voiture qui arrivait au pas mais pas de dégats.

Maintenant ca repart en embrayant un peu à la faveur du vent dans le bon sens et d'une descente. Comme prévu le coup de moins bien est passé et je suis sans problème. Quoique cela accélère quand même de plus en plus et à la faveur d'un petit coup de cul on a perdu Sev. Je pnsais que cela allait ralentir mais pas trop. En fait elle a dit de ne plus l'attendre. Je vais rapidement faire le point de la situation. Les flinnois vont reprendre leur rythme de croisière et je ne vais pas pouvoir rester longtemps avec eux. J'averti  donc Didier et Patrick que je lève le pied et je vais attendre Sev. C'est quand même moins dur de rouler avec elle :)

Elle va me rattraper dans Nogent le R. (Dans ce Nogent là le R correspond à Rotrou) et on va se prendre tous les feux au rouge (désolé cricri). On est avec 3 gars dont un qui me reconnait pour avoir lu le blog. C'est FifiTremblay du club de Villemeux. Il m'avait effectivement envoyé des commentaires mais je ne savais pas de quel Fifi il s'agissait. On fera quelques kms avec eux jusqu'à ce qu'une petite bosse arrive et Sev recule :)

 

 

On arrive sur des routes de plus en plus connues pour moi car aux limites de mon terrain de jeu dans mon camp de base normand.

Le soleil va même faire son apparition et on va faire une pause pour retirer l'imper pour la première fois de la journée.

La pancarte de la propriété attire mon regard

Sev avait voulu retirer une couche car elle avait vu une cote sur le GPS. Chacun monte à son rythme et on se rejoint au sommet.

Pas de baigneurs mais des piqueniqueurs qui sont en fait des participants. On va se doubler régulièrement et à force de se doubler on se dira "a tout à l'heure"

Dernière petite côte  à La lande sur eure avant le prochain contrôle. Celle là je la connais bien et je dis à Sev qu'elle se monte sur la plaque sans pb mais elle ne veut pas jouer. Je jouerai tout seul en montant au sprint avec pour objectif de reprendre un trio nous ayant doublé un peu plus tôt.

Nouveau contrôle à la Ferté vidamme ou je finis les sandwich avec un coca. C'est là que je vois un sms de cricri me signalant qu'il est passé au km 160 à 10h30. Comme nous sommes au km 196 à 14h30 je me dis que même en partant une heure plus tard on ne joue pas dans la même cour. En fait sa première partie était toute plate vent dans le dos et il roulait derrière une moto. La moto c'est valex  qui préparant le REV  avait envie de se tester donc ca à du  envoyer. Le cr de valex est disponible ici car il vient de créer un blog. Attention c'est écrit dans le français de Valex donc cela peut surprendre un peu mais ne vous inquietez pas. Il est adorable

Pour notre part on s'apprete à repartir et je met le coupe vent car cela a un peu refroidit. Je   Nous allons nous geler pendant quelque km en repartant en révant d'une cote pour se rechauffer mais elle n'est pas tout de suite.

On n'arrêtera pas de doubler des participants arrêtés qui vont ensuite nous enrhumer en passant comme des avions. Comme quoi en roulant régulièrement on va aussi vite.

Et à Chateauneuf en Thymerais alors que nous sommes sagement arrêtés au feu rouge avec plein de circulation au carrefour 2 participants vont passer quasiment sans ralentir. Sur le coup j'ai cru qu'ils n'avaient pas vu le feu mais c'était hélas volontaire.

Petite plaine et Sev va bientot battre son record kilométrique qui était de 230 km jusqu'à ce tas de sable qui deviendra célèbre dans quelques années.

A part le vent la météo annoncait quelques averses et on en a effectivement eu quelques unes. Même que depuis un moment le crachin s'épaissit et je fais un arrêt pour échanger le coupe vent contre le kway.

Et comme souvent avec cette taquetique j'ai pu arrêter la pluie.

Mais j'ai quand même gardé le kway et j'ai bien fait car en approchant de Nogent le R (cette fois ci le R c'est pour le Roi) une averse plus forte que les autres va nous tremper juste avant le contrôle. Quitte à s'arrêter autant être mouillé :)

Arrêt boulangerie pour moi où une part de Flanc m'attendait et ensuite on prend un café avec Sev qui s'est fait chambrer par le patron en lui disant que les autres étaient passés depuis longtemps.

Cette fois ci j'ai le temps de manger sans me presser car Sev est moins vive à repartir.

On reprend la route parmi les confettis mouillés car c'était jour de carnaval. Heureusement qu'on n'a pas roulé trop vite car on aurait été bloqué :)

Comme après chaque contrôle on se gêle en repartant mais comme c'est bien organisé à Flins il y a une cote dans un km pour se rechauffer. Quand Sev verra les maisons tout la haut elle aura un peu peur mais en fait elle s'apercevra à peine que cela montait.

Dernière étape qui se fera à un rythme régulier. Dans la descente de Maule on retrouvera Didier qui vient à notre rencontre alors que 2min avant Sev me disait qu'on allait pas le revoir aujourd'hui.

On arrivera finalement à 20h donc je vais louper les infos.

Bravo à Sev pour ce premier 300 et encore merci au groupe de Flins pour nous avoir attendu

Bilan de la journée   

Télémétrie

 

Parcours

 

11avril 2015-La route de PBP repasse par Flins
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Bravo Bruno d'avoir accompagné Séverine jusqu'au bout, c'est vrai qu'après le contrôle on vous a laissé un peu seul, et surtout bravo Séverine pour ce 300 qui n'était vraiment pas facile avec ce vent.
A bientôt sur un autre BRM
Répondre
B
Je n'avais pas vu passer ce commentaire.
Après le contrôle c'était moins grave d'être seul avec le vent dans le bon sens.
Et compte tenu du vent que l'on a eu la semaine suivante (Cergy pour moi et Fleury pour sev) il n'y avait en fait pas trop de vent sur celui de Flins
C
tu es passé pas loin de là où j'ai commencé ma carrière... à Mamers... Bon avec la Séverine à garder,le vent de face et l'appareil photo qui te font des misères, on a de la chance de pouvoir lire ton CR :)

Bon allez, 2 de fait... On commence à en voir le bout. Dimanche prochain, c'est le début des pré-inscriptions ;-)
Répondre
S
Dis donc toi, la Séverine, elle lui a permis de profiter plus amplement du paysage et de pouvoir faire des photos justement ;)
B
Mamers c'est pas vraiment le coin mais j'y passerai sur le 600.

Pour moi la preinscription c'est plus tard car je n'ai pas fait de 1000
T
C'est le 1er 300 de Flins que je sèche, j'ai fait les 3 premiers.
La météo est toujours une peu taquine : soit il gèle, soit il y a des courants d'air (mais on les avait pas encore eu dans ce sens)
Samedi je serai sur le 300 de Cergy, j'ai cru comprendre qu'on devrait s'y croiser (enfin non, si on se croise c'est qu'un de nous deux est dans le mauvais sens)
Répondre
B
Sur le premier c'était le même vent que sur le deuxième mais comme on étais dans le groupe de Flins qui attendait Olivia c'était moins dur. En fait il faut que Flins attende quelqu'un pour arriver à les suivre :)
Pour samedi on va encore bouffer du vent mais au moins il y aura plus de cotes
S
Merci à toi Bruno pour ce chouette 300. Enfin pour moi hein, parce que toi, je sais bien, tu as loupé les infos...
Répondre
S
Rhooo c'est moche ça, moi, j'ai bien aimé faire ce brevet avec toi...Pis si y'a que ça, pour ton anniversaire, je vais t'acheter un dvd de Zorro :p
B
ben oui car si elle n'était pas là c'est pas sur que le groupe de Flins aurait attendu :)
C
ce qu'il ne dit pas c'est qu'heureusement que tu étais là Sev... Car il a pu s'accrocher :D
B
C'était déjà limite de louper les infos mais le pire c'est que j'ai aussi loupé Zorro (:
Du coup je ne ferais plus de BRM avec toi cette année :)