Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Bruno

C'est dur l'ardéchoise

24 Juin 2015 , Rédigé par Bruno Publié dans #saison 2015

Comme chaque année à cette époque  le week end est réservé pour l'ardéchoise.

Depuis le temps je n'y vais plus pour découvrir de nouvelles routes car j'ai quasiment épuisé tous les parcours en un jour, même s'il me faut 2 éditions pour boucler l'AVM.

Cela me permet aussi de retrouver la bande de cinglés du forum et de ce côté aussi le niveau ne s'améliore pas mais comme on n'est pas là pour réfléchir ce n'est pas grave :)

Passage vite fait à St Felicien pour récupérer mon paquetage et j'en profite pour me délaisser de quelques euros pour acheter des manchettes. Les miennes sont pourtant toutes neuves mais le père noel s'est trompé de taille etcompte tenu de ma musculature impressionnante j'ai du mal à les enfiler.

Je passerai vite fait la soirée du vendredi au camping et la nuit un peu courte où j'ai du mal à trouver le sommeil dans un premier temps pour ensuite me réveiller à 5h00 en croyant qu'il était 6h00 pour ne plus arriver à me rendormir.

Après un petit dej et une préparation de chacun pour son objectif du jour, quasiment tout le monde part sur le parcours de l'ardéchoise sauf d'un côté Valex qui vise l'AVM, et de l'autre le tandem stéphano lyonnais qui vise la volcanique. Pour nainvert c'est car il a moins d'entrainement en vélo mais il va quand même chasser des cols en cours de route et pour Cricri c'est car il fait sa feignasse.

Valex donne ses consignes et le premier revenu devra faire la vaisselle mais comme je vise aussi l'ardéchoise et que je ne suis pas un des plus rapides je ne me sens pas trop concerné car quelqu'un devrait arriver avant moi.

Je sors l'appareil pour immortaliser les derniers préparatifs mais vous ne verrez pas la photo. En effet les accus de l'apperil photo sont vides et comme il n'a pas prévenu avant j'ai rien rechargé. Donc faute d'énergie, serait ce un signe, vous n'aurez pas de photo de la journée.

C'est parti pour St Felicien et je m'élancerai vers 7h40. Le col du Buisson sera mon premier col de l'année car je ne suis pas allé faire de BRM à Grenoble et que la valex a été annulée. Et comme en général sur le premier col de l'année je n'avance pas car il me faut trouver le coup de pédale je me demande ce que cela va donner.

J'aurai ma réponse dès les premieres rampes pas bien méchantes avec un bon mal de jambes. Je vais attendre que cela chauffe mais plus ca va moins ca va. Je vais vite comprendre que le 600 de la semaine dernière est encore dans les jambes et que je n'ai pas récupéré de toutes mes facultés.

Je vais vite prendre ma décision et je vais suivre l'exemple de cricri en délaissant le parcours de l'ardéchoise pour me rabattre sur la Volcanique. 175km environ devraient largement me suffire pour aujourd'hui.

Première descente prudente, celle là je ne l'aime pas car trop de monde et comme pour le premier col il me faut une ou deux descente pour trouver les bonnes trajectoires. A Lamastre je pense à Cricri qui a du se tromper en sponsorisant la sono avec cette chanson entrainante.

Je passe la bifurcation avec le parcours du Doux mais ce n'est pas encore cette année que je découvrirai cette route.

Un peu de faux plat et on attaque le deuxième col. D'habitude le deuxième de l'année passe mieux et pour cette année cela sera pire. Non seulement le mal aux jambes n'a pas disparu mais maintenant j'ai sommeil.

On se croirait un petit matin de BRM après une nuit blanche mais là j'ai dormi et je suis à peine échauffé avec 40km mais je dors quasiment sur le vélo.

Je vais vite prendre ma décision et ne pas suivre l'exemple de Cricri en délaissant le parcours de la Volcanique pour me rabattre sur celui des Boutières. 125km environ devraient largement me suffire pour aujourd'hui.

Me voici donc revenu quelques années en arrière quand sur mes 2 premières participations j'avais fait ce parcours. Je ne pensais pas le refaire aussi vite (je devrais plutôt dire aussi tôt).

Au Cheylard je tourne donc à droite et comme sur les BRM j'essaye de calculer l'heure à laquelle je vais arriver. En fait cette heure d'arrivée m'intéresse énormément beaucoup car c'est l'heure à laquelle je vais pouvoir aller me coucher pour dormir et j'imagine déjà la sieste qui m'attend. Mais il n'est pas encore 10h et je ne serai jamais au camping avant 15h donc je me demande comment je vais faire pour rester éveillé pendant un temps aussi long.

Donc je fais faire comme sur les BRM et je commence à guetter un hotel. Il me faut un coin tranquille pas trop au bord de la route car c'est plein de cyclisqtes et ils n'arrêtent pas de parler.

Je vais trouver mon bonheur avec une petite aire de pique nique à l'écart. Je pose le vélo et  je m'allonge par terre à l'ombre d'un arbre. J'émergerai 1/2 heure plus tard pour bouger un peu car le soleil a bougé et je repars pour 1/4 d'heure supplémentaire.

Puis il faudra bien repartir pour la prochaine étape qui me mènera au ravitaillement de St Martin. C'est la grande foule et ça bouchonne sur la place à l'écart. Cricri a encore sponsorisé la sono avec la même chanson. Je vais récupérer avec un sandwich au saucisson mais sans abuser. En effet lorsque je passe ici en fin de journée d'habitude il ne reste quasiment plus rien à manger donc je pense aux suivants.

Je repars pur la montée sur St Agreve durant laquelle je vais parfois me demander ce que je fous sur ce vélo tellement j'ai la grande forme et envie d'être là. Et lorsque je pense que je vais faire plus de 1000km durant le week end pour une simple sortie de 120km ce n'est pas ca qui va me remonter le moral.

Du coup je me vengerai sur un sandwich au saucisson à St agreve.

Je me trainerai ensuite jusqu'à Rochepaule puis Lalouvesc avant de laisser faire la gravité pour me redescendre jusquà St felicien. Les 2 derniers km en montée seront un col assez pénible mais le pire sera la dernière étape pour reourner au camping de St Victor.

J'atteindrai tout de même l'objectif du jour avec la tente et le matelas qui m'y attend.

J'ai eu un doute à un moment de me faire griller mais comme personne n'a coupé par le Doux j'arriverai le premier et je vais gagner la vaisselle.

Bilan

C'est dur l'ardéchoise
C'est dur l'ardéchoise
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
un jour sans çà arrive mais c'est vraiment c.. quand çà tombe sur une cyclo, surtout celle là
repose toi bien
Répondre
B
En ce moment j'envie les profs qui vont attaquer 2 mois de congés :)
C'est à peu près ce qu'il me faudrait
K
Sans un grand sommeil avant une grande rando c'est souvent impossible de bien rouler. Après le 600 tu avais besoin d'au moins 3 bonnes nuits complètes.
Pour PBP penses à bien dormir.
Répondre
B
Ce n'est pas le 600 qui m'a fatigue mais le boulot
C
ton envie de dormir et ta méforme ont quand même eu du bon... J'ai pas fait la vaisselle:-)

Bon trêves de plaisanterie, remets toi bien et garde du jus pour le mois d'août
Répondre
B
En plus partant sur un petit parcours tu avais des chances de finir le premier donc tu as glandé a St felicien pour ne pas arriver trop tôt :)

pour le jus il faut plutôt que j'en refasse car je n'ai rien a garder actuellement
B
Y a quand même un truc qui m'interpelle ... mais, qu'est-ce que tu fichais à St martial !!! ce n'est pas sur le parcours des Boutières !!!!
Répondre
B
Voila c'est réparé :)
B
Je confond toujours St Martial et St Martin. Et j'avais fait attention à ne pas me tromper :)
J
Bah, Bruno, il dort encore en faisant le compte rendu.

Confusion de St Martin et St Martial : Bon cela commence pareil