Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Bruno

14juin2012- Ardechoise La méridionale 1/3

19 Juin 2012 , Rédigé par Bruno Publié dans #saison 2012

Après l'ardèche verte le mercredi le groupe a reçu 3 renforts supplémentaires avec Benny, Hervé et Thierry qui s'inquiète un peu de s'être embarqué dans cette escadrille d'avions de chasse. On lui dit de ne pas s'inquiéter et de ne surtout pas essayer de les suivre mais de gérer en restant à son rythme car on s'embarque quand même pour 3 jours avec de la distance et du dénivelé donc il serait ballot de se griller dès le premier jour.

Une des choses primordiales dans un périple comme cela est l'alimentation donc Valex en vieux briscard a pris ses dispositions et il part avec un peu de provisions pour éviter la fringale.

Photo 043

Direction le stand des bagages pour déposer les sacs et finir les derniers préparatifs.

Photo 044

La dream team au complet

img_1610.jpgEt on arrive sur la ligne de départ

Photo 045Démarrage tranquille en descente pour commencer où les gars me passent un par un puis en faut plat descendant et je commence à les voir s'éloigner. Ce n'est pas qu'ils ont embrayé un peu vite mais ils ne se sont aperçu de rien et de mon côté le diesel n'est pas chaud. On traverse de jolies gorges que vous ne verrez pas car je n'ai pas pris de photo et rapidement je ne vois plus personne. La première montée va me permettre de chauffer un peu et ils vont m'attendre au premier embranchement. Une fois regroupés je reste un peu avec eux avant de placer une attaque par l'arrière (la seule que je maîtrise parfaitement) et me revoilà de nouveau tout seul. En plus maintenant j'ai mal aux jambes

Pour le moment, la sortie de la veille a l'air de n'avoir laissé des traces que chez moi car les autres sont frais et je ne parle même pas des tire aux flans qui ont échappé au premier jour. On n'a fait qu'une vingtaine de km sur un peu plus de 600 à faire et je suis déjà collé à la route. Si cela continue comme cela je vais m'en rappeler de ces 3 jours. Ca m'inquiètes un peu mais pas trop quand même et j'attend que la bête chauffe.

Pour améliorer la situation mon mal au coude droit lorsque je me met en danseuse que j'ai eu cette année sur les 200 s'est réveillé la veille et il est là ce matin. Si je ne peux pas me mettre en danseuse et tirer sur le guidon cela va être parfait

Heureusement les gars m'attendent en haut des cols.

Photo 046Photo 048La hiérarchie du groupe pour les 3 jours va se mettre rapidement en place.

Les furieux devant, Thierry au milieu et les Bruno derrière car valex (l'autre Bruno) va rester à chaque fois avec moi

Photo 051

Photo 050Petit à petit les jambes reviennent de mon côté et cela commence à aller mieux. Le mal de coude va aussi disparaitre  définitivement pour les jours restants.

Photo 053Au hasard d'une enième montée je suis surpris de voir Dom assez prêt devant moi et il a l'air un peu recroquevillé sur son vélo. Dans la montée suivante je vais même le doubler et je me demande s'il n'y a pas un truc bizarre car normalement c'est moi qui ferme la marche. Mais il va me repasser dans la montée et je me dis que cela n'était que passager d'autant plus qu'un peu plus tard alors que j'arrive en dernière position à un village il en manque 3 à l'appel. Pierre, Benny et Dom sont allés chercher un coup de cul où un col dans le village donc je me dit que s'il rallonge Dom doit mieux aller.

Photo 055Photo 056Photo 057Photo 058Après un bon moment sur les routes ardéchoise me voila revenu en région parisienne

Photo 061Comme on est au moulin rouge je demande aux bénévoles s'il y a une séance de french cancan de prévue mais il parait que ce n'est que pour la soirée. Lorsque j'annonce que je vais rester j'apprend que cela sera vers 2h00 du matin donc je repars

On arrive à peu près à mi parcours au col de la faye

Photo 064Pause repas avec un cassecroute et un coca puis un café. En arrivant il faisait chaud mais rapidement on sent un petit vent.

Photo 065On va aura le temps de manger tranquillement avant que Dom et Pierre n'arrivent enfin avec une très mauvaise nouvelle car Dom va abandonner.

Malgré la nouvelle position adoptée depuis environ un mois son mal de dos qui le suit depuis plusieurs mois l'obligeant à abandonner les cyclos vient de se réveiller et il décide ne rentrer à St Felicien chercher ses affaires pour nous retrouver le soir à l'étape.

Le groupe va donc repartir tristement en se disant qu'il vaut mieux que cela lui arrive maintenant avec la possibilité de rentrer plus aisément que si cela était arrivé le lendemain à l'autre bout de notre périple.

Photo 066

Photo 067Photo 069On file vers le sud à la rencontre du vent qui vient de la donc dès que l'on arrive au sommet d'un col on se le prend de face pour récupérer

Lors de la longue descente sur Privas je sens arriver le coup de moins bien et je recharge en barre et en gels. Au ravito j'irai acheter un coca pour recharger en sucre d'autant plus qu'il fait de plus en plus chaud sur la place surchauffée.

Photo 070C'est reparti et il va maintenant falloir ressortir de la cuvette dans laquelle se trouve Privas par l'ascension d'un nouveau très joli col .

Au détour d'un virage valex reconnaît Nainvert et sa bande


Photo 071

L'ascension continue

Photo 072

 

On vient de la bas

Photo 075Le voyage vers le sud se poursuit et on se retrouve rapidement en Jamaique.

Photo 076Valex goûte les spécialités locales

Photo 078On quitte un peu la montagne pour se retrouver sur une portion plate (elle est là en ardeche) et qui dit portion plate dit vent de face car la Renarde a décidé de nous mettre des difficultés supplémentaires.

Photo 079J'aurai peut être du prévenir mes compagnons de route que cette année chaque fois que je fais un 200km je finis avec 100km vent de face et c'est encore gagné pour aujourd'hui

Encore un ou deux coups de culs où nos compagnons vont partir devant et on va arriver à deux à St remeze fin de la première étape.

Photo 080En arrivant au camping on retrouve Dom qui est déjà arrivé Il est descendu comme il a pu jusqu'à Lamastre (ou le Cheylard je sais plus trop) puis retour en taxi le mal ayant empiré.

Par contre les 4 autres ne sont pas encore là Je vois que j'ai reçu un appel de Pierre il y a environ 10 minutes m'indiquant qu'ils étaient à un endroit où nous étions passés à peu près 10minutes avant son appel mais avec le vent j'ai pas entendu le portable sonner.

Ils vont donc arriver 10minutes après et cela va encore chambrer car si on résume hier il leur a fallu 100km pour nous rattraper et aujourd'hui on arrive 10minutes avant malgré les renforts de 2 costaux avec Benny et Hervé

 

Bilan de la deuxième journée

telem2_1.jpgtelem2_2.jpg

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B

bon vous êtes partis en faux plat descendant , donc je suppose, direct par Colombier le Vieux. Le nouveau fléchage cette année faisait remonter jusqu'à St Victor, puis un fléchage sur des
minuscules routes avec un raidard pas mal du tout après un gué, faisait rejoindre Colombier 
Sinon chapeau, pour le col de Benas en pleine chaleur ! Pour nous vers 11h-12h ça allait encore.
Répondre
B


Le passage par St victor c'était pour rajouter quelques coups de culs au parcours des feignasses en 4 jours



C

Et Valex, j'espère qu'il n'a pas trop souffert de la fringale... 


Par contre, je constate que ton Ardéchoise s'étend de plus en plus puisqu'elle passe en région parisienne et même dans les îles lointaines 
Répondre
N

ok donc j'en prends un pour taper sur l'autre
Répondre
N

c'est sur toi ou sur valex que je dois taper pour "ma bande"
Répondre
B


On était 2 à ce moment et celui qui a donné l'idée s'apelle Bruno