Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Bruno

22 janvier 2012- Le vélo est totalement hors de forme

23 Janvier 2012 , Rédigé par Bruno Publié dans #saison 2012

Même si les articles se font un peu plus rares ces temps ci je promène toujours le vélo le week end.

 

La semaine dernière j'ai bouclé le premier 100km de l'année en profitant d'une météo parfaite pour faire du vélo.

 

Photo 001

 

Pour moi la météo parfaite est une température entre -5°c et 0°c au départ et à l'arrivée

J'en ai d'ailleurs profité pour travailler le dénivelé comme le montrent les photos

Photo 002Photo 003Bon c'est vrai ce n'est pas totalement visible pour le dénivelé mais pour aller dans ce coin là et poursuivre jusqu'à Chalo ST Mars il y a plein de petits coups de culs et autant pour en revenir si bien que j'ai fini les 104 km avec 1117m de Dn donc beaucoup pour la région

telem1


Ayant loupé la seule période de l'année où je pouvais devancer Renarde au kilométrage annuel, c'est à dire entre le 1er et le 2 janvier, cette année sera une année de transition et je n'ai pour le moment pas d'objectifs bien précis en vue si ce n'est l'ardéchoise en 4 jours avec l'ardeche verte le mercredi et la méridionale du jeudi au samedi.

 

Comme cela fera à peu près 800km en 4 jours il faut tout de même se préparer à enchaîner plusieurs jours et ce week end devait marquer le premier doublé de l'année avec une sortie le samedi et le dimanche.

 

Comme je suis dans mon camp de base normand je vais essayer d'aller rouler avec les camarades de club s'il y a des volontaires mais compte tenu qu'il pleuvait un peu le samedi matin je ne me faisais pas trop d'illusion. Depuis peu l'heure de départ a été avancée de 14h à 13h30 et cela ne m'arrange pas trop de partir si tôt mais je vais essayer de me dépêcher.

Pour éviter la fringale et la déshydratation je met toute les chances de mon côté en mangeant et en buvant bien le midi. J'ai donc ingurgité une choucroute arrosée avec de la bière pour enfourcherer le vélo dans la 1/2 suivante.

En temps normal je sais qu'il me faut environ 20min pour me rendre au point de rdv mais je suis parti un peu en retard à 13h15. Je vais donc essayer d'accélérer un peu pour rattraper le temps perdu mais il parait qu'il ne se rattrape jamais.

Dès les premiers kms je sens qu'il y a un truc qui ne va pas.

Cette feignasse de vélo est complètement collé à la route et n'a aucune sensation ni de jus. Pour couronner le tout la légère pluie a été remplacée par un vent d'ouest de plus en plus fort.

 

J'arrive au point de rdv 5 minutes trop tard et comme je m'y attendais un peu il n'y a personne donc je vais y aller seul et je pars pour un circuit classique. Un peu de plaine pour aller à Francheville avant d'aller se cacher en forêt jusqu'à la neuve Lyre puis longer par la vallée de la risle jusqu'à Rugles avant de sortir les voiles pour les 20 derniers kms.

 

La portion de plaine n'est pas à mon avantage avec le vent de face ou je n'ai rien pour me cacher.

Photo 006

Lorsque le pourcentage est à zéro j'arrive à faire chauffer le compteur. On voit bien sur la photo que la vitesse est assez élevée car le bitume semble défiler très vite..

Photo 007

 

La première heure va être bouclée avec 19.5km mais j'arrive désormais dans un terrain plus propice.

Photo 008Comme je vais être un peu plus abrité la deuxième heure va être bouclée avec une moyenne de 19.5km/h

 

La forme du vélo n'a vraiment pas l'air de s'arranger. La mécanique semble contre moi car le capteur de cadence de pédalage ne capte rien aujourd'hui. Pourtant toutes les piles sont neuves mais il ne veut rien savoir et ne veut pas compter les tours de pédalage.

Je ne sais pas d'où cela vient. Ok le vélo ne tourne pas les pédales bien vite aujourd'hui mais peut être que le capteur de cadence est mal réglé et qu'il ne s'attend pas à un temps si long entre 2 tours de pédale et qu'il attend désespérément que l'aimant passe devant lui

 

Alors que je croyais être sauvé en arrivant à la Neuve lyre pour longer la vallée de la risle la route n'est pas au fond de la vallée mais sur la crête et du coup la portion suivante va se faire vent de côté.

 

Au moment ou j'ai voulu manger la banane que j'avais emmené, car après plus de 2h il fallait bien remettre du carburant pour remplacer la choucroute quasiment éliminée, je n'ai pas pu. En effet à cet endroit la route était dégagée et le vent de côté et je n'ai pas réussi à tenir le guidon d'une seule main

J'ai donc été obligé de m'accrocher à deux mains en espérant ne pas être pris d'un coup de fringale soudain

 

J'ai tout de même réussi à me rentrer et alors que le vélo commençait à retrouver la forme après 85km je n'ai pas pu rallonger car la nuit commençait à tomber.

 

 

Comme ce week end devait être le premier ou je roulais le samedi et le dimanche j'ai donc passé le dimanche matin à rattraper le manque de sommeil accumulé ces derniers temps

 

Et depuis ce matin lundi je sens que j'ai pris un coup de froid avec mal à la gorge un peu de fièvre et pleins de sujets chauds au boulot

 

 

telem11

telem22


Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P

Sacré sortie en effet tu est sur que le compteurs marche? A+
Répondre
B


le compteur et le vélo ont retrouvé la forme le week end suivant



C

Finalement j'aime bien ton programme, qu'il s'agisse du profil (au moins au départ) de ta sortie, que de ton régime alimentaire qui me convient parfaitement. Je suis tout prêt à te suivre, sur ce
plan-là
Répondre
B


Effectivement j'avais oublié que les cigognes viennent s'alimenter dans les champs de choucroute alsaciens



C

je suis presque content de mon coup... J'avais laissé exprès un seau de colle dans ta cave l'été dernier... je me demandais si le fond du seau était bien percé... Je viens de comprendre que
oui 
Répondre
B


Je savais bien que le problème était à chercher du côté du vélo et non du bonhomme