Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Bruno

Ardéchoise 2005/2006

16 Janvier 2009 , Rédigé par Bruno Publié dans #Cyclosportives

L'édition 2005 se fera sur la vocanique comme l'année précédente avec comme d'objectif d'améliorer mon temps maintenant que je sais ce qui m'attend.
La préparation s'est bien passée et depuis l'édition précédente j'ai l'expérience supplémentaire de 2 grans parcours d'environ 220km, Levallois-honfleur début septembre et paris-Camembert fin mai dont je parlerai dans un article prochain.
L'hébergement sera également identique et je retrouve les mêmes cyclos à l'hôtel.
La première partie du parcours se passe bien mais cette fois je coince un peu dans Mezilhac à l'endroit ou je volais l'année d'avant. Par contre je suis moins collé sur la portion jusuq'a Lachamp-St raphael ou je passe au pointage en 3h30 contre 3h42 l'année précédente mais j'avais été bloqué 10 bonnes minutes par un embouteillage monstre suite à une chute d'un gar quelques kilomètre après le départ.

Dans la deuxième partie je roulerai globalement moins vite car je coince un peu dans St agrève. J'en garde un peu pour le col du buisson mais je coince à 2km du sommet.
Je finirai en 7h50'44 contre 7h55'53 l'année d'avant.
Le soir on a droit au Champagne car un des niçois a gagné un des gros lots correspondant à un superbe vélo à un des concours organisé par un annonceur. Un des autres niçois a par contre préféré faire la volcanique plutôt que l'ardechoise et les autres commentent son déclin et ses participations prochaines aux Boutières voire au Doux.

L'édition 2006 sera a peu près équivalente. Je gère un peu plus pour passer en 3h39 a mi parcours et finir en 7h50'2s. Il m'avait semblé avoir de meilleures sensations mais elles ne se sont pas manifestées au niveau du temps final. En plus si je regarde les temps de vélo effectif je met 7h36 contre 7h32 l'année d'avant alors que je voulais descendre sous les 7h30.
J'ai du trop vouloir gérer et j'ai lâché les chevaux trop tard à 2km de la fin du buisson pour finir au sprint cette fois ci.

Sur mes 3 édtions de la volcanique je fais globalement le même temps avec des sensations différentes et des coups de barres jamais au même endroit.
L'année d'après j'ai envie de le faire à fond pour voire et essayer de descendre sous les 7h30 quitte a bruler quelques ravitaillements.

A suivre  .........
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
O
Salut Bruno,Tes récit sur la volcanique me donne de plus en plus envie de la faire à la place des boutières.En 2006, j'ai mis 5h37 et 5h07 en 2008 sans coup de bambou. J'avais même pu attaquer asser fort le buisson retour.donc à voirA+Olivier
Répondre
B

Salut Olivier
Avec des temps comme cela sur les boutières sans coup de bambou ne te gêne surtout pas de monter sur la distance supérieure. Tu ne le regretteras pas car le paysage est super en arrivant en haut de
Mézilhac.
En plus dans ton coin c'est encore plus facile de se préparer car vous avez de vraies côtes pour le début de saison et des vrais cols pour parfaire la forme