Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Bruno

Ardéchoise 2008

1 Février 2009 , Rédigé par Bruno Publié dans #Cyclosportives

L'abandon de l'année précédente m'ayant laissé un goût d'inachevé l'objectif de cette année est donc d'arriver à boucler les Sucs. Comme j'en ai fait un bon morceau l'année précédente dont la fin sur une jambe je suis plus confiant en moi mais je n'ai pas d'objectif de temps.

La préparation se passe bien et est similaire à l'année précédente. je ne ferais pas Bagnoles de l'orne-Mont St Michel-Bagnoles de l'orne car un gars du club a organisé un 150km (plus 2 * 7km pour venir pour moi) dans les bosses du paris camembert ce jour la. J'aurai un petit coup de moins bien sur le retour après les bosses et des crampes. Par contre j'arriverai à les faire passer et finalement les jambes sont revenues pour le final. Le lendemain j'ai même pu enchaîner une sortie de 100km sans gros pb.
Le Paris camembert se passera très bien et j'arrive dans un meilleur état de forme pour l'ardechoise avec un kilométrage similaire à 200km près.
4 jours après je fais connaissance d'une grand partie des forumeurs de l'ardechoise en particpant à la valex3 dans les monts du Baujolais. On fera 130km de montée et de descente avec juste 10km de plat à la fin.

Au niveau hébergement je change encore pour suivre les conseils de Dominique du forum de l'ardechoise et je me retrouve avec lui dans une ferme gîte à Plats. Je fais aussi la connaissance de son fils un petit gars culminant à près de 2m avec une musculature adaptée. Comme ils ne jouent pas dans la même catégorie que moi ils se lanceront sur un parcours un peu moins long (216 km contre 220) mais avec dénivelé plus important.

Départ tranquille cette fois ou je reste calme dans le buisson. Tout va bien jusqu'à Mezilhac mais je n'arrive pas a accrocher un groupe de mon niveau dans les faux plats d'approche. Sur les cyclos je manque de puissance sur ce genre de profils alors que lorsque cela monte plus durement j'en reprend une bonne partie. J'arrive tout de mêm a accrocher un groupe après Dornas qui explose dès le début de la vraie montée. Au ravito juste avant les lacets j'entends quelqu'un qui me dit "salut Bruno". C'est l'ami Nainvert du forum que je reprend quelques centaines  de mètres plus loin après avoir bu un coup. Il volait faire l'ardechoise mais il m'annonce que ce ne sera pas possible car les jambes ne sont pas au rdv. Et dans ce cas il ne vaut pieux pas plonger dans le trou au col de Mézilhac car l'enchaînement des 3 cols Aizac,  la moucheyre et la barricaude est redoutable d'après ce que j'ai pu entendre.
Pour ma part cela va bien même sur la portion après le col jusqu'au gerbier ou je continue tout droit presque seul dans la nature. Il y a un gars quelques centaines de mètres devant moi. On ne va pas arrêter de se doubler et redoubler jusqu'au col du Buisson ou il me laissera. Il monte mieux que moi mais il s'arrête souvent pour prendre des photos alors que je suis plus régulier. Cette année il y a des dossards donc on peut se reconnaître plus facilement et on s'aperçoit qu'on roule souvent avec les mêmes gars.
Je vois passer quelques dossards plus rapides et j'essaye de me rappeler les numéros. Lorsque je regarderai leur classement une fois rentré chez moi je verrai qu'ils sont dans le top5 de la Marathon soit 270km!
La boucle des sucs est toujours aussi belle et on a de la chance. Pendant que tous les autres sont en plein cagnard un nuage nous accompagne sur toute la boucle et nous préserve du soleil. Lorsqu'on reviendra sur le parcours traditionnel le soleil y sera moins fort.
Me revoilà dans le col de l'ardechoise avec ses passages à 10% et je me demande comment j'ai fait pour monter sur une jambe l'année précédente tellement j'en bave aujourd'hui.
De retour sur le parcours traditionnel j'ai de plus en plus faim mais à cette heure ci les ravitos sont en train de remballer et ils ne proposent que des fruits secs et de l'eau alors que je mangerai bien quelque chose de consistant.
Le début du col de St agrève se passe bien a environ 15km/h. A un moment je vois un des dossards habituels qui a un coup de moins bien. 500m plus haut c'est mon tour et le compteur passe de 15km/h à 8km/h en quelques centaines de m sans que la difficulté augmente. Autour de moi je m'aperçois que c'est pareil et que tous les gars sont plantés. Je sens la fringale venir alors j'engouffre la moitié de ce qu'il me reste dans les poches. Tout y passe gels, barres, fruits secs, ...
A st Agreve toujours pas de saucisson. je mange un bout de pain secs et du fromage. La fanfare annonce son dernier morceau de la journée aux grand plaisir des bénévoles tenant le ravito qui en ont plein les oreilles depuis le matin. la musique est sympa pour nous qui restons quelques instants mais c'est vrai qu'a la longue cela doit être pénible pour eux.
Je rafraîchi la bête a un des robinets en libre service ou je met la tête et les pieds sous l'eau pendant un bonne minute. Je fais des adeptes avec 2 rescapés du parcours de l'ardechoise qui en ont basé dans la barricaude en plein soleil tandis que nous étions sous notre nuage dans les Sucs.
C'est reparti et la forme revient. Les victuailles emmagasinées commencent à faire leur effet. Je monte Rochepaule avec mon compagnon photographe ou on discute un peu. Au ravito de Rochepaule je trouve enfin le saucisson
On repart pour la dernière difficulté. Je me fais reprendre au pied par mon compagnon photographe et nous passons sans pb les 15% puis les 10%. Je n'ai jamais vu aussi peu de monde dans le buisson. Il faut dire qu'il est déjà entre 18h et 18h30 et les musiciens rangent leurs affaires. Il reste quelques cyclos dans les fossés qui ont attendu que le soleil se couche. Je n'ai jamais aussi bien monté le buisson que ce jour la et malgré les 200km dans les jambes tout va bien.
Je bouclerai le parcours en 11h12'35s vers 19h. En rendant ma puce je retrouve l'équipe de forumeurs qui étaient partis pour 660km  en 3 jours. Certains n'y sont pas arrivés pour des pb physiques dont le Squelette qui a eu une tendinite comme moi l'année dernière et qui s'est reconvertie en assistance pour les autres félés.
Je rentre au campement vers 20h30 mais ils sont déjà en train de manger. Dominique et son fils Laurent sont la depuis un moment. je mangerai au deuxième service avec 3 gars ayant fait le parcours sur 2 ou 3 jours.

Je suis content d'avoir réussi à boucler ces 220km. Pour un jour il ne me reste plus que le parcours de l'ardéchoise mais vu mon heure d'arrivée ca risque d'être un peu juste. Je le tenterai bien cepenadant dans quelques années car il n'y a pas de raisons que je ne le fasse pas. j'avais déjà dit la même chose pour les autres.
Pour l'année prochaine il y a de fortes chances que je me lance sur 2 jours.

Et à l'heure ou je finis cet article je me suis inscrit sur 2 jours sur le parcours des hautes terres soit 340km.

Saga à suivre au mois de juin donc


Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Bon nous RCTL nous serons sur le nouveau parcours des Sucs le 3 è jour. Bruno tu verr.as les maillots bleu. Et le prochain coup pour Levallois Honfleur vient me voir, pourquoi tu ne m'as pas contacté ?
Répondre
B

Salut JB
Je gueterrai les maillots belus et les dossards sur les Sucs.
Pour Levallois Honfleur je suis resté un bon moment à l'arrivée au satnd des baggaes et j'ai apellé mais tu étais pas encore la.
Pour cette année je ne pense pas qu'on le fera car on n'aura pas notre minibus. Cest celui d'une association de la communauté de communes et c'est le club de Tillières qui l'aura cette fois.


L
Salut Bruno,Le "Petit" gars ne fait pas près mais un peu plus de 2m .Cette année ce sera notre tour de découvrir le nouveau parcours des Sucs.Tu comptes faire ton 2 jours avec quelqu'un ou tu pars en solitaire ?
Répondre
B

Salut Laurent
Vous allez en prendre plein les yeux sur les Sucs.
Je pars en solitaire mais je me ferais peute être des copains en route.
Et si les jambes répondent le deuxième jour je serais aussi sur la boucle des Sucs et vous me doublerez peut être