Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Bruno

5 décembre 2010- En remplacement du rallye du métro

6 Décembre 2010 , Rédigé par Bruno Publié dans #saison 2011

Ce matin doit avoir lieu le rallye du métro organisé par l'US métro partant des installations de la croix de Berny ou s'entraînent notamment les rugbymen du racing métro92 et accessoirement sous les fenêtres de mon bureau lorsque je suis dans les locaux de mon entreprise. Je ne m'attend pas à croiser les gros nounours sur le parking ce matin car même s'ils ont joué la veille dans le derby parisien gagné de justesse contre le stade français ils devraient commencer leur décrassage un peu plus tard.

Le départ commençant à partir de 8h je m'élance vers les 7h30 pour une dizaine de km d'échauffement afin d'aller à Antony. Il fait encore nuit et j'ai sorti les lumières mais c'est surtout pour être vu car la portion est urbaine et tout est éclairé. Je me méfie quand même de l'état de la route car il a neigé la veille dans la matinée suivi d'un peu de pluie annoncée verglaçante mais qui n'a heureusement pas "verglacé". Maintenant il fait chaud, environ 1 à 2° , et cela devrait augmenter dans la journée donc je m'élance en faisant attention.

Jusqu'à Antony la route sera sèche et j'arrive au point de départ un peu après 8h pour trouver les portes closes. Vu la météo le rallye a du être annulé et je suis le seul fou à vélo dans les parages. Comme j'étais levé et que j'avais décidé d'aller rouler rallye ou pas je vais y aller tout seul et je reviens sur mes pas jusqu'à Palaiseau pour finir l'échauffement. La destination du jour sera Dourdan. En général pour aller la bas et revenir j'en ai pour environ 80km et ce matin avec l'échauffement cela devrait en faire une centaine ce qui est parfait car c'est l'objectif minimal du jour, quitte à rallonger à la fin pour l'atteindre.

La première côte pour sortir de la vallée de l'yvette a du mal à passer comme d'habitude même si cette fois je l'attaque avec 20km dans les jambes le résultat sera le même et je suis collé à la route. Au sommet j'arrive sur un plateau dégagé et je vois que je vais avoir un peu de vent de face .

Alors que jusqu'ici la route était impeccable du côté de Villejust cela se complique. Le vent bien froid a fait des siennes et la route ne sèche pas.

J'arrive de par ici

Photo 002Et au carrefour heureusement que je n'allais pas à droite

Photo 001

Sur le moment je ne suis pas trop fier et je me demande ce que je fais là mais en fait la situation va s'arranger car la route va s'améliorer juste après et je ne la reverrai dans cet état qu'au retour en repassant à Villejust.

Par contre pour le vent cela ne s'arrange pas car après un cours répit du a une descente et une remontée sur un autre plateau je l'ai toujours de face et maintenant sur des faux plats montants.

Petite pause à l'entrée du chateau du marais

Photo 005Photo 003Photo 004Le temps que je m'arrête et je vais voir passer un groupe de cyclistes qui arrivaient derrière moi. Je ne sais pas si j'aurai pu suivre leur rythme mais ce seront quasiment les seuls vélos que je verrai ce matin à part un autre au retour.

Encore un peu de faux plats avant de tourner à gauche direction Dourdan pour 5km avec 2 coups de culs suivi d'une belle descente et j'atteins la destination du jour. Je ne m'attarde pas et je repars de suite dans l'autre sens pour faire les coups de culs dans l'autre sens.

Un gite qui a l'air sympa mais malheureusement le portail n'est pas ouvert.

Photo 006

De nouveau le château du marais qui aujourd'hui ne se reflète pas sur le plan d'eau.

Photo 007Lorsque je reviens sur Villejust je vois au loin un VTT que j'arrive à rattraper. En le doublant on discute un peu et après l'avoir fait répéter plusieurs fois je comprend qu'il me demande si cela ne glissait pas trop avec le vélo de route. Pour sa part il a préféré partir en VTT. En fait les seuls endroits ou la route n'était pas bonne c'était à cet endroit le matin et encore un peu maintenant. C'est même pire maintenant car c'est en cours de dégel et la route n'est pas homogène.

Pour être sur d'atteindre les 100km je vais faire une petite variante sur le retour. Au début je voulais aller faire un tour dans massy en faisant le retour du rallye de breuillet-massy mais j'ai changé d'avis au dernier moment en allant faire un tour au rocher de Saulx. J'avais découvert cet endroit l'année dernière lors du rallye du métro que je devais faire aujourd'hui et je n'y étais pas encore retourné. Le but du jeu est d'aller ce faire une rampe de quelques centaines de mètres entre 11 et 12%

Il n'y a plus qu'à rentrer. Je vais laisser une piste cyclable sur le bord de la route sans la prendre car elle ne me fait pas confiance vu la météo. Du coup je vais me faire engueuler par une voiture qui veut à tout prix me doubler alors qu'il y a un terre plein central pendant une centaine de mètres mais il faut qu'il me double ici Si cet abruti attendait 10 secondes il n'y avait plus de terre plein et il pouvait passer comme il voulait mais il devait être pressé et a commencé à klaxoner. Comme j'ai manifesté mon mécontentement il m'a serré un peu en doublant. A ce moment si je tendais le bras gauche je pouvais toucher les vitres de sa voiture sans problèmes et une fois devant il s'est bien mis à droite juste devant moi en ralentissant nettement. 200m après la piste que je n'avais pris était couverte de neige.

 

Bilan

telemParcours

parcours


Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F


Impressionnant ce Château du Marais et ses environs, ça a de l'allure ! Tu as fait un grand parcours finalement,
malgré le Rallye annulé .


Les chauffards qui se comportent comme celui que tu as eu à la fin sont de véritables "sadiques anti-vélo" et en plus ils sont dangereux car ils ne respectent pas le code de la route, prennent
des risques et mettent les cyclistes en danger.  Malheureusement, on en rencontre sur toutes les routes, alors prudence ...



Répondre
J


Une belle sortie hivernale. Courageux, de sortir le Bianchi, par les temps qui courent. Moi, le mien est resté à l'abri, en attendant une météo plus clémente. Dans le Dauphiné, les "mauvais"
jours se suivent, et... se ressemblent.


@ +



Répondre
B


Dans votre coin il y a moins de question à se poser vu la quantité de neige sur la route


Les photos ont été prises à l'endroit le plus critique mais le reste du temps la route était impeccable et au niveau température je commençais même à avoir trop chaud en rentrant



C


Félicitations pour avoir eu le courage de sortir avec un temps et un état des routes semblables, surtout pour une distance aussi importante. La course au 8000 kilomètres est bien engagée. Courage



Répondre