Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Bruno

9 octobre 2011- randonnée du moulin de Viry

11 Octobre 2011 , Rédigé par Bruno Publié dans #saison 2011

Le programme de ce week end était bouclé depuis quelques temps avec un lever tôt le samedi matin pour enchaîner 2 matchs de rugby avant d'aller faire du vélo l'après midi. Le dimanche n'étant pas de tout repos car de nouveau un lever aux aurores pour 2 nouveaux matchs de rugby avant un décrassage l'après midi avec Paris Tours.

Et puis en début de semaine je suis allé par hasard sur le site de la FFCT pour voir ce qu'il y avait dans le coin. Il y avait deux rallyes un peu loin dans l'est de la région parisienne et un autre partant de Viry Chatillon pas très loin de chez moi.

Je fais donc tourner internet pour en savoir plus et je tombe sur une ancienne plaquette de ce rallye indiquant que le parcours de 100km va faire un tour dans la forêt de Fontainebleau donc sur des routes que je ne connais pas.

Comme il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis je change donc le programme. Je ne me lèverai pas à 7h00 le dimanche pour un trajet d'une dizaine de mètres entre la chambre et le fauteuil devant la télévision, avec un crochet par la cuisine pour prendre un café, mais pour mettre le vélo dans la voiture et prendre la direction de Viry.


Le nouveau programme étant bouclé vers la fin de semaine je regarde un peu la météo qui annonce de la pluie le dimanche et rien le samedi après midi

 

Je demande donc un peu plus d'informations à Renarde, miss météo du forum de l'ardéchoise, et le verdict tombe. "A moins d'aller dans l'est de la région parisienne cela sera modestement humide sans plus."


Le samedi le site de la météo a changé et a remplacé la pluie par des pluies éparses.

donc comme il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis je ne change pas et je décide d'y aller.

 

J'arrive dans les premiers un peu après 7h30 et je m'inscris vite fait. Je regarde une grande carte du parcours sans y prêter trop attention. Comme en région parisienne les parcours sont fixes d'une année sur l'autre je m'attend à aller vers la forêt de Fontainebleau.

Au niveau des parcours il n'y a pas vraiment le choix car les 60 et 80km étant trop courts il ne reste que le 100km

Je m'élance vers 7h45 dans les premiers pour partir en éclaireur et attraper des groupes au passage lorsque je serai chaud. pour le moment le gilet fluo n'est pas superflu et je pars aussi avec le goretex.

Passage en mode diésel à l'échauffement devant des bureaux de Renault F1 puis je fais un tour gratuit du rond point pour prendre le moulin qui donne son nom à la randonnée.

Photo 001Pour le moment tout va bien et je suis les flèches sans trop savoir dans quelle direction je vais ne connaissant pas le coin. En fait Viry n'est qu'à une quinzaine de km de chez moi et cela aurait pu être faisable en vélo mais il m'aurait fallu un GPS car c'est une suite d'agglomérations pour y aller.

Au bout d'une dizaine de km alors que je suis arrêté à un feu rouge un groupe d'une dizaine de gars me passe. Une fois le feu vert je repars et il sont à une cinquantaine de mètres mais cela sera 50m de trop car ils sont déjà sur un rythme de 30km/h donc je prendrai le prochain wagon.

Il commence à tomber quelques gouttes mais elles sont éparses et modestement humides

Une fois dans la campagne je commence à reconnaître des noms de villages et pour le moment on ne prend pas du tout la direction de Fontainebleau mais on irait plutôt sur les routes du tour de l'essonne.

Les gouttes éparses se resserrent de plus en plus on dirait.

Photo 002Plus j'avance plus je suis sur des routes connues et j'arrive ainsi à Breuillet sur le parcours d'un autre rallye dans environ un mois. J'ai un doute d'avoir pris le bon parcours et je fais une pause pour vérifier la feuille de route. Tout va bien je suis sur la bonne route mais au lieu d'aller vers Fontainebleau je vais sur mes routes habituelles que j'aurai pu emprunter la veille au sec car maintenant il pleut bien. Et pourtant on ne va pas vers l'est mais on se dirige vers l'ouest

Juste avant le ravito un gars me double et alors qu'il s'éloigne vite fait un chevreuil traverse la route juste devant nous. Je n'ai pas le temps de dégainer et il vaut mieux rester à distance comme le montre cette vidéo.

De toute façon c'est le ravito donc je m'arrête et le gars continue. Il ne devait pas être du rallye. Alors que je pause le vélo un autre groupe passera aussi sans s'arrêter au grand désarroi des bénévoles qui tiennent le stand. La foule est en effet éparse et ils cherchent à recruter des participants.

Lorsque je repartirai je n'aurai vu personne arriver à ce ravito.

Finalement je vais quand même découvrir de nouvelles routes car on part dans un coin que je connais peu où j'avais fait un repérage au mois de mars cf.

Les couleurs commencent à changer et cela monte enfin.

Photo 003Après je vais enchaîner une grande portion de plat à la limite de la beauce avec un petit vent de face.

Photo 005

Photo 006Quelques village de temps en temps

Photo 007Et le plat revient en force.

Photo 008Après environ 65km tout seul j'entends quelqu'un qui me dit de m'accrocher et un groupe de 3 gars passent.

J'immortalise les renforts et on peut remarquer la route modestement humide à cet endroit

Photo 009A ce moment ils roulent à environ 34km/h et j'ai du mal à encaisser le changement de rythme et à m'accrocher. Le gars à l'arrière va s'en apercevoir et leur demander de ralentir un peu pour que je recolle

C'est quasiment la première fois que je vois une réaction de ce genre et je vais me refaire la cerise pendant quelques kms. Je sais que dès que j'aurai encaissé le changement de rythme je pourrais aller prendre des relais pour les aider et les remercier de m'avoir attendu.

On enchaîne quelques bosses que je connais et à un moment je vais en découvrir une nouvelle sur une route que je ne connaissais pas entre le val st germain et Angervilliers. Finalement l'objectif de découvrir de nouvelles routes est rempli

Photo 010Dernier ravito ou les bénévoles sont frigorifiés. Lorsque je leur dit qu'avec ce temps on est mieux sur le vélo il me prennent un peu pour un cinglé

Photo 011On rentrera finalement tous les 4 avec mes compagnons de route en faisant connaissance. Il y a un petit jeune qui va sur ses 76ans et qui a bouclé Levallois Honfleur à la modeste moyenne de 30.7km/h

finalement le parcours de 100km en fera 109 à mon compteur.

Le panneau d'affichage, que je n'ai pas pris en photo, indique un peu plus d'une centaine de participants dont une quarantaine sur le grand parcours. Comme je suis parti dans les premiers et que je me suis fait rattraper par 3 gars, et un autre qui suivait à 5 minutes, le gros du peloton des 40 doit avoir crevé ou bifurqué à un moment

Petite bière et hot dogs pour récupérer avant de rentrer mettre les affaires modestement mouillées à la machine à laver et le bonhomme dans un bain chaud.

 

Bilan

telem1Parcours

parcours.jpg

Télémétrie

telem2

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A


Vivement que je reprenne le vélo, que je finisse ma période d'essai (c'est le plus angoissant car on me l'a prolongé pour raison économique) et que je puisse enfin me commander un vélo de route.
Ma randonneuse est un peu lourde pour vous suivre à plus de 25 km/h...


Mais que des routes connues sauf vers Viry-Chatillon. Quand j'aurais récupéré la forme, je me ferai le parcours pour le fun.


@+



Répondre
B


A part la fin quand j'ai eu du renfort le reste du temps j'étais en dessous des 25km/h.


Bonne chance la fin de ta période d'essai



C


Elle n'a pas beaucoup d'avance sur moi. Je peux faire mieux qu'elle. peut-être 



Répondre
B


C'est vrai 5000km a rattraper c'est pas grand chose



C


comme quaoi il faut demander gentiment à la renarde... pour la météo... en plus elle a du croire que tu cherchais à la rattraper  et a fait pleuvoir



Répondre
B


Il ne reste pas assez de jours d'ici la fin de l'année pour que je la rattrape



C


J'aime beaucoup les gouttes de pluie modestement humides. C'est le crépuscule des randos en cette saison. Va falloir attendre quelques mois pour en trouver de nouvelles à se mettre sous les
roues. A bientôt, j'espère



Répondre
B


Il y en a encore quelques unes qui trainent