Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Bruno

Bilan 2013

30 Décembre 2013 , Rédigé par Bruno Publié dans #saison2013

La saison cycliste 2013 devait s'achever aujourd'hui mais comme j'étais bien dans mon lit elle s'est finalement achevée samedi

Pour cette cuvée 2013 il y eu du haut et du moins haut.

 

Tout avait mal commencé avec une grippe attrapée entre noel et jour de l'an ayant déchargé mes accus alors qu'en général je profite de cette période pour rouler tous les 2 jours afin de préparer la bête aux sorties du mois de janvier.

La préparation s'est donc effectuée entre le lit et le fauteuil pour varier les exercices et dès la première sortie j'ai compris que j'allais repartir de zéro en ayant du mal à boucler 60km Je n'étais pas le seul de la famille à avoir été touché car à part ma mère tout le monde y a eu droit. J'ai même eu une rechute 2 semaines plus tard m'empêchant une nouvelle fois d'aller rouler même si ce week end là j'aurai du échanger le vélo contre les chaussures de course à pied la neige étant passé par là.

Et c'est ainsi que j'ai bouclé le premier mois avec 211km donc tout allait bien.

Février commença avec l'acquisition d'un nouveau vélo destiné aux longues distances et le nouveau vélo repartait aussi de zéro donc je ne l'ai pas trop contraint pendant sa période de rodage. Et comme à cette période j'avais des problèmes de boulot m'emêechant notamment de dormir car cela cogitait toute la nuit j'ai du battre tous mes records de vitesse. Et un peu de neige passant par là le mois de février s'est achevé alors que j'étais toujours collé à la route.

Au mois de mars les distances ont augmenté et comme sur les sorties normales je n'avançais pas cela ne s'est pas amélioré sur les premiers 200 mais comme il y avait Londres Edimbourg Londres en vue il fallait bien rouler un peu.

En avril cela allait un petit mieux jusqu'à ce que le 300 me rapelle que cela n'était pas gagné.

En mai j'avais prévu deux 400. Sur le premier dans le nord j'ai fait 1/2 tour après 40km dont 20 sous la pluie la tête n'étant pas prète à rouler dans ces conditions, et avec le vent qui va avec, toute la journée. Le deuxième 400 était celui de Flins où j'ai laissé partir mon groupe après 150km pour rouler à mon rythme c'est à dire collé à la route. Pour la première fois j'ai du m'arrêter dormir plusieurs fois sur un 400 mais en prenant du retard de sommeil dans la semaine je me doutais bien que cela n'allait pas s'arranger sur le vélo. C'est d'ailleurs au petit matin du 400, après 300km environ, que j'ai quasiment pris ma décision de ne pas prendre le départ de LEL pour laisser ma place à quelqu'un en meilleure forme. En cogitant dans les derniers 100km je me suis quand même laissé un délai et d'attendre le 600 avant d'avertir l'organisation.

Pourles sorties normales du week end par contre cela allait mieux et quand j'étais avec les gars du club, quand il y en avait, la forme était là.

L'ardéchoise est arrivée avec encore un gros coup de bambou à mi parcours m'empêchant de rester avec La renarde, Valex et David. Mais les jambes sont revenues sur la fin et j'ai finalement fini avec eux.

Et le soir à la caravane avec tous les copains du forum  la forme et le moral sont revenus pour la fin de cette première partie pénible de la saison.


La deuxième partie commença le week end suivant avec le 600 de Flins dont les 300 premiers kms avec un fort vent de face et miracle ce jour là j'avais des jambes de feu J'ai même du me forcer à lever le pied et à gérer car si je ne m'étais pas écouté j'y serai allé à fond pour en finir plus rapidement avec le vent.

Et comme j'ai fini le 600 en pleine forme j'ai réservé dans la foulée un aller retour entre Calais et Douvres

Un petit 300 de décrassage dans le quotentin au 14 juiller et j'étais prêt pour l'aventure anglo écossaise qui fut un régal. Paysages superbes, compagnons de route sympas et super forme très loin de la galère des premiers mois de l'année.

A peine revenu d'angleterre j'ai subi une période de harcèlement moral de la part de certain membres du forum de l'ardéchoise et pour que cela cesse j'ai du me contraindre à accepter de les accompagner pour un petit périple au mois d'août 2014.


J'ai maintenu la forme jusqu'à l'automne avec cependant un petit loupé m'empêchant d'aller jusqu'à Honfleur et d'en revenir en vélo. Je me suis rattrapé la semaine suivante en reliant les chateaux de Versailles, de Chambord avant de revenir dans le mien à Palaiseau.

Malgré la forme resplendissante que j'avais à cette époque j'ai mis un peu de côté le vélo vers la fin septembre pour attaquer la troisième partie de l'année.

Cette partie a été consacrée à de la course à pied pour d'une part laisser reposer le vélo et surtout pour préparer la saintéLyon en relais début décembre. Queqlues sorties de vélo tout de même de temps en temps histoire de visiter les ravitaillements des rallyes locaux et d'y enchainer les crevaisons (4 de suite).

La sainté jyon étant terminée j'ai raccroché les chaussures pour enfourcher mon nouveau caillou vers la mi décembre et cette fois contrairement à l'année dernière j'ai de très bonnes jambes pour attaquer la nouvelle année.  La coupure ne s'est pas fait trop sentir car avec la course à pied j'ai maintenu la condition physique mais au niveau mental l'envie est là et ce n'est pas la pluie annoncée qui va m'empêcher de sortir.


bilanSAM 2805SAM 2806

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C

Au final, c'est plutôt une belle année, avec plus de kilomètres dque l'an passé et une belle longue distance. Mais de quoi te plains-tu ? Bonne année et à l'an prochain pour de nouvelles
aventures (dont une au moins en commun, en principe) 
Répondre
B


Je ne me plains de rien.


Tant que je suis sur le vélo tout va bien



C

une belle année au final et un LEL de maitre que tu nous as réalisé, en nous tenant en haleine (fraiche)... L'année
aurait eu 2 mois de plus je te rattrapais au niveau kms... Bon allez coupe bien d'ici l'an prochain car on a une petite
rando en Août... Il ne faudra pas arriver fatigué
Répondre
B


La ficelle est trop grosse. Tu veux me faire couper alors qu'il y a un pari en cours