Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Bruno

4 février 2012- même pas froid

5 Février 2012 , Rédigé par Bruno Publié dans #saison 2012

Le week end dernier j'ai inauguré le premier doublé de l'année en roulant le samedi et le dimanche mais je l'ai fait en mode feignasse avec 87km le samedi et 88 le lendemain alors que je voulais en faire 200 dans le week end.

J'ai donc prévu de franchir la barre des 200 ce week end et tout se présentait bien en début de semaine avant que la météo ne s'en mêle.

Ce n'est pas le froid annoncé qui m'inquiétait le plus mais en milieu de semaine j'ai vu quelques flocons se promener sur les cartes en région parisienne pour le dimanche

Et le vendredi soir les flocons s'annonçaient pour la nuit du vendredi au samedi donc déjà que le dimanche semblait foutu cela devenait mal barré pour le samedi aussi.

Ce n'est pas anormal qu'il neige en hiver mais je m'étais habitué à des routes plus praticables pour la pratique du vélo

Le samedi matin j'avais quelques courses à faire et en y allant j'ai vu que les flocons annoncés étaient allés se promener ailleurs et je me suis décidé à y aller. Comme je n'ai pu partir que vers les 11h j'ai décidé d'aller faire un mini-tour comme dirait Renarde.

Elle fait des mini-tours quand elle ne peut pas faire de longues sorties à la journée et qu'elle a d'autres occupations dues à son emploi du temps surchargé mais elle en profite quand même pour sortir un peu le vélo.

 

Donc comme je ne peux pas partir tôt et qu'il y a un match de rugby à 15h30 je ne pourrais pas rentrer trop tard. J'ai hésité à enregistrer le match pour le voir après puis je me suis dit qu'au pire je louperai le début.

 

Départ sur du plat jusqu'à St quentin puis vers Dampierre en passant par la côte des 17 tournants dans le sens descendant. Bien que cela soit sec je ne descend pas très vite car il y a du vent de côté par moment et en cette saison je ne sais jamais ce que je vais trouver derrière le virage. Dans un peu moins d'un mois les coureurs de Paris Nice passeront ici en clm dans l'autre sens et il se pourrait bien qu'ils montent plus vite que je ne descende

 

Ensuite direction les Essarts et je vais aller jusqu'aux étangs de Hollande. Alors que je ne suis qu'à quelques kms du but de la sortie chaque fois que je passe par ici je pense à la première côte de Paris Camembert qui n'est pas très loin et comme cela fait un moment que nous n'avons pas fait cette petite randonnée avec le club la côte me manque et je décide de ne pas tourner à gauche mais d'aller tout droit jusqu'aux Mesnuls.

En arrivant aux mesnuls je vois que je ne suis pas bien loin de Monfort l'amaury et je décide de ne pas faire 1/2 tour de suite mais d'y aller

Et en arrivant à Montfort l'amury je vois d'autres panneaux de villages assez proches et je décide de ...

Photo 001Je décide de prendre une photo et de faire 1/2 tour ici pour revenir sur mes pas.

 

Je repasse aux mesnuls pour prendre quelques clichés du château en respectant les limitations de vitesse bien entendu

Photo 002

Photo 003

Photo 004Photo 005

Photo 006

Je remonte la côte et je me retrouve au carrefour après un petit crochet d'environ 15km et je vais cette fois ci aux étangs de hollande.


Malgré le grand soleil radieux qu'il fait depuis le matin la base de loisirs est un peu déserte

Photo 007

La signalisation est bien respectée et personne ne se baigne

Photo 008Quoique un peu plus loin il y a quelques canards dans l'eau qui ont du penser que l'interdiction n'était valable que devant le panneau et qui prennent donc des risques en bravant le danger pourtant annoncé


C'est reparti maintenant sur le chemin du retour ou presque.


En effet en reprenant la route principale après les étangs je vois d'un coup la route forestière se dirigeant dans la forêt (d'où le nom) et je décide d'y aller aussi pour faire un bout de route de paris camembert.

Et c'est ainsi que je m'enfonce aux milieu des arbres en suivant la route parfois autorisée aux voitures et parfois non avec des barrières les empêchant de passer.

A un moment j'ai failli cependant avoir un accident de circulation car au détour d'un tas de bois je n'ai pas vu arriver un cheval sous son cavalier. Par réflexe j'ai failli crier pour m'annoncer mais au dernier moment je me suis dit que ce n'était pas une bonne idée car je ne sais pas qui a eu le plus peur sur le coup entre le cheval le cavalier et moi.

Je vais ainsi au bout de la route.

Photo 009Photo 010Je n'ai plus qu'à revenir sur mes pas ou presque.

En effet revenu à un carrefour forestier où pleins de routes partent en étoile alors que je n'ai qu'à reprendre la route par laquelle je suis arrivé j'ai comme un doute et je ne retrouve pas mes petits cailloux.

Tout ce que je me rappelle c'est que j'étais sur une route étroite avec pleins d'arbres des 2 côtés de la route et que je suis arrivé à un carrefour où j'ai fait environ les 3/4 avant de reprendre une autre route étroite avec pleins d'arbres des 2 côtés de la route. Au passage je n'ai pas pris la route que je voulais à l'aller et j'ai fait un peu de tourisme.

Dons au retour je fais 1/4 du carrefour et il y a maintenant 2 routes étroites avec des arbres des 2 côtés qui partent de là

Je ne suis pas le seul à chercher car il a 2 piétons avec une carte qui essayent aussi de se repérer. Après mure réflexion je choisi la première route à ma droite et au bout de 10m je reviens sur mes pas.

Finalement je vais aller prendre l'autre et si ce n'est pas bon je reviendrai sur mes pas.

 

J'avais raison car je vais retrouver les tas de bois mais sans le cheval et le cavalier. Vers la fin de la route forestière alors que je pense être sur une voie interdite aux voitures il y en a une qui arrive en face et qui ne veut pas trop ralentir malgré la largeur de la route.

Je fais des signes avec mon bras pour lui signaler de ralentir pour que l'on se croise mais il continuera à la même vitesse sans s'occuper de moi

Ils avaient l'air pressés ces gens là.

Alors qu'à l'aller j'étais tout seul il y a maintenant plein de monde sur cette route. J'entends une meute de chiens sur ma gauche et un peu plus loin un cavalier tout rouge. A l'aller j'ai bien vu un panneau mais il indiquait les jours de chasse le lundi et non le samedi.

Les aboiements se rapprochent et je vois arriver de la forêt la meute qui va longer la route à hauteur du cavalier puis repartir dans la forêt

Le spectacle a l'air d'être terminé et tous les piétons, cavaliers et cyclistes rebroussent chemin.

Photo 011

Je suis revenu au point de départ et le nouveau petit crochet m'a coûté un peu plus de 10km

 

Cette fois ci je n'ai plus qu'à rentrer toujours en plein soleil.

Alors que je m'attendais à un grand froid cela oscille entre -3°c et 2°c. Pourtant la température ressentie doit baisser avec le vent et comme je génère mon propre vent avec ma vitesse élevée je devrais ressentir plus froid et cela n'est pas le cas

Pour rentrer je ne vais y aller directement mais je décide de revenir par le final du 200km de Longjumeau, final que j'avais esquivé lors de mon 200 du mois de décembre.

Cette fois ci je vais aller chercher les petits coups de culs du côté de Mallasis et après Limours.

Sur la fin j'aurai quelques début de crampes car je n'ai pas assez bu. j'aurai bien voulu boire un peu plus mais plus rien ne voulait sortir du bidon

Finalement en rentrant vers 17h je ne verrai que les 5 dernières minutes du match de rugby.


Et heureusement que je suis sorti le samedi car le dimanche en ouvrant les volets j'avais un autre paysage.

PhotoBilan du minitour

telem1Parcours

parcoursTélémétrie

telem2

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C

Eh ben voilà. Je savais bien que tu ne mettrai pas beaucoup de temps à débloquer sérieusement ton compteur.


Pour boire en hiver... personnellement j'utilise un bidon isotherme acheté chez mon vélociste. En partant avec une tisane bien bien chaude, j'ai encore une boisson tiède au bout de deux heures.
C'est mieux que rien.
Répondre
B


J'étais parti avec de l'eau chaude mais après 5h elle avait refroidi



C

pour un minitour c'est pas trop mal... en plus tu as eu du nez... La prochaine fois tu pourras toujours emmener ton maillot de bain, mais vu les panneaux, il te faudra défier les gardes
forestiers
Répondre
B


Si je n'étais pas parti si tard j'aurais pu aller chercher les 150km


Sinon je préferai presque défier les gardes forestiers que la meute de chiens avec le gibier devant et les fusils derrière